CCNSP

L'eau potable sécuritaire

On a remarqué1 qu'il peut s'avérer difficile de définir l'eau potable sécuritaire au Canada, en partie à cause du manque de normes nationales sur la qualité de l'eau. La plupart des dispositions législatives territoriales, provinciales et fédérales ne comprennent aucune définition. Le Rapport Walkerton explique que l'eau potable sécuritaire comporte un niveau de risque si peu élevé que des individus raisonnables et bien informés peuvent se sentir en sécurité de la boire2. Il convient de noter cependant que l'eau réputée sécuritaire n'est pas sans comporter quelques risques. En effet, le Rapport note qu'il y a toujours un certain niveau de risque dans l'approvisionnement en eau potable.

Si nécessaire, une définition plus scientifique du gouvernement du Canada indique que l'eau potable sécuritaire est exempte de contaminants microbiologiques et contient des contaminants chimiques à des niveaux qui n'altèrent aucunement la santé des humains3. Aux États-Unis, on définit l'eau potable sécuritaire comme celle qui ne contient aucune bactérie nocive pour la santé, ni matières toxiques ou chimiques. Lorsqu'elle remplit ces conditions, l'eau est considérée comme sécuritaire pour la consommation, même lorsqu'elle a un goût, une odeur, une couleur ou des problèmes de minéraux4.

Pour les fins du Projet des petits réseaux d'alimentation en eau potable, l'eau propre à la consommation est définie comme l'eau qui ne contient aucune matière nocive pour la santé et qui comprend des contaminants à des niveaux si bas que le risque encouru en la buvant est négligeable.

Petits réseaux d'alimentation en eau potable :

Une revue des organismes, des sites Web et des publications a démontré qu'il n'y a pas d'entente universelle sur ce que constitue un petit réseau d'alimentation en eau potable. Les pays, les municipalités ou les organismes diffèrent également dans ce qu'elles entendent par un « petit réseau ». Des variables comme le nombre de personnes desservies, le nombre de raccordements, le nombre d'heures par année où le réseau est en fonction, la complexité du réseau ou la quantité d'eau distribuée (le débit) sont toutes utilisées. Généralement, les définitions suivantes sont employées à  l'échelle nationale :

Canada :

  • Les très petits réseaux d'alimentation en eau potable desservent moins de 500 individus ;
  • Les petits réseaux d'alimentation en eau potable desservent moins de 5000 individus5.

États-Unis :

  • Les très petits réseaux d'alimentation en eau potable desservent entre 25 et 500 individus ;
  • Les petits réseaux d'alimentation en eau potable desservent entre 501 et 3300 individus
  • Les réseaux d'alimentation en eau potable de taille moyenne desservent entre 3301 et 10 000 individus6

International :

  • Les très petits réseaux d'alimentation en eau potable desservent entre une et dix familles ;
  • Les réseaux d'alimentation en eau potable moyens desservent entre 50 et 500 individus ;
  • Les gros réseaux d'alimentation en eau potable desservent entre 500 et 4000 individus7.

Pour les fins du Projet des petits réseaux d'alimentation en eau potable des Centres de collaboration nationale en santé publique, les petits réseaux d'alimentation en eau potable sont ceux qui desservent moins de 5000 individus.


Références

1. Swain H, Louttit S, Hrudey S. Rapport du Groupe d'experts sur la salubrité de l'eau potable dans les collectivités des Premières Nations - Volume 1: Eau potable sécuritaire pour les Premières Nations - Gouvernement du Canada. 2006. Disponible dans : http://www.sdw-eps.gc.ca/rprt/vlm1/archv_f.asp.

2. Dr O'Connor. Deuxième partie du Rapport de la Commission d'enquête sur Walkerton : Stratégie pour la salubrité de l'eau potable. Toronto: Ministère du Procureur général de l'Ontario ; 2002. Disponible dans :
http://www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca/french/about/pubs/walkerton/part2/Default.asp.

3. Commissaire à l'environnement et au développement durable. La salubrité de l'eau potable : responsabilités fédérales. Rapport de la commissaire à l'environnement et au développement durable à la Chambre des communes. 2005. Disponible dans : http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/docs/c20050904cf.pdf.

4. Agence de protection de l'environnement. Les termes de l'environnement : Glossaire, abréviations and acronymes. EPA: Communication, Éducation et Affaires publiques ; 1997 Contrat no.: EPA# 175-B-97-001. Disponible dans :
 http://www.epa.gov/OCEPAterms/.

5. Santé Canada. Conseils pour un approvisionnement en eau potable salubre dans les secteurs de compétence fédérale - Version 1. Ottawa : Santé de l'environnement et du mileu de travail ; 2005. Disponible dans : http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/water-eau/guidance-federal-conseils/index-fra.php.

6. Agence de protection de l'environnement. Réseaux d'eau potable publique : Faits et chiffres; Programmes d'eau potable ; 2008. http://www.epa.gov/ogwdw/pws/factoids.html.

7. International Water Association. 7e Conférence spécialisée sur les petits réseaux d'alimentation en eau potable et des réseaux d'égouts. Du 7 au 10 mars 2006. Ville de México. Mexique. 2006. Disponible dans : http://pumas.iingen.unam.mx/small2006/.  


 

calendar Calendrier

Content

Abonnez-vous


Les champs marqués d'un astérisque (*) doivent obligatoirement être remplis.

Prénom *:  
Nom *:  
Courriel *:    
Organisation *:  
Fonction :
Langue préférée:
Abonnez-moi à :